Adieu la flute à bec, l’électro s’invite dans les collèges et lycées de France.

Adieu La Flute A Bec 1
Adieu La Flute A Bec 2

Grâce entre autres à la SACEM, à l’association Art Point M et à Ableton, des initiatives fantastiques visant à faciliter l’accès des jeunes à la musique électronique voient le jour peu à peu. Un point sur ce qui existe à ce jour.

Bonne nouvelle pour les traumatisés de la flute à bec : l’Education Nationale envisage de plus en plus sérieusement l’enseignement de la musique électronique au collège et au lycée. Grâce à différentes initiatives gérées par quelques organismes éducatifs et musicaux, c’est plus de 100 établissements scolaires qui devraient être concernés dès l’année prochaine, et avec un peu de chance, de nombreux autres par la suite.

Parmi ces initiatives, on retrouve en premier plan la Fabrique électro qui, en partenariat avec la Sacem compte bien donner aux DJs en herbe l’opportunité de devenir de véritables producteurs. Prenant comme exemple les très jeunes Madeon, Fakear ou encore Petit Biscuit, ces artistes d’une nouvelle génération qui s’attaquent déjà aux monstres de l’industrie musicale, la Sacem semble ainsi vouloir participer à ce renouveau de la scène électro. Soutenue par les ministères de l’éducation et de la culture, cette « Fabrique » nouvelle génération propose dores et déjà à 10 collèges et lycées cinq séances de MAO (musique assistée par ordinateur, de l’électro, donc) d’une durée de deux heures à chacune des classes concernées. Allant de la 5ème à la 3ème, c’est encadrées par un DJ professionnel que ces séances d’initiation seront proposées, offrant ainsi un véritable coup d’oeil à une profession en développement constant.

Du côté de Lille, et suite à un constat similaire, c’est l’association Art Point M (déjà à l’origine du festival électro NAME) soutenue par l’entreprise Ableton (proposant les contrôleurs musicaux Push ainsi que le logiciel Ableton Live) qui propose une initiative visant à offrir aux jeunes la possibilité de s’instruire sur un genre musical en pleine expansion et sur les techniques de création qui lui sont propres. Dans cet objectif, l’entreprise a récemment offert 120 contrôleurs Push et autant de licenses Ableton Live à l’académie de Lille. Dans un échange avec Trax Magazine, Sylvain Garcia, Brand Manager France chez Ableton a déclaré :
« L’intégration de l’enseignement de la musique via Ableton est libre pour les professeurs. Certains l’ont déjà inclus dans leur cursus, d’autres projettent de le faire et d’autres l’utiliseront plus dans une optique d’atelier. »

Dans un contexte de changement perpétuel aux niveaux musical et éducatif, on ne peut qu’imaginer que les outils et instruments liés à la production musicale vont évoluer eux aussi. Développé dans l’objectif de rendre l’accès à la musique électronique plus ludique et intuitif, Specktr Pro, par exemple, est un gant connecté qui, grâce à sa compatibilité avec les applications musicales pour mobiles et tablettes, offre à son utilisateur une infinité de possibilités d’un point de vue MAO. Vous permettant de contrôler un clavier, une batterie ou encore les volumes et effets, voilà un outil qui boostera sans aucun doute votre inspiration, ou celle de vos enfants.